Capteurs et enregistreurs de température pour le contrôle qualité et la surveillance en temps réel avec alarmes en laboratoires et industries

Enregistreur de température

Un enregistreur de température se compose au minimum d'un capteur de température, d'une mémoire électronique, d'un micro contrôleur et d'une batterie pour faire fonctionner l'ensemble.
Il peut être à sonde de température externe ou à sonde interne. C'est le cas du Thermo Bouton, enregistreur de température qui concentre dans sa coque en acier inox l'ensemble de ces éléments.
Un enregistreur de température permet ainsi de mesurer la température à intervalle régulier et de stocker ces températures sur sa mémoire.
On obtient ainsi un historique complet qui permet un suivi de température sur une période précise.

On utilise notamment un enregistreur de température pour contôler le respect de la chaine du froid dans l'industrie pharmacie, les laboratoires de biologie, l'agro-alimentaire.
En effet, la réglementation sur la chaine du froid oblige ces secteurs à un suivi de la température durant le transport, le stockage et la conservation des produits.

On trouve aussi des enregistreurs de température et d'humidité qui permettent de mesurer les deux paramètres au même momment.

Chaîne du froid

La chaîne du froid regroupe l'ensemble des opérations necessaires au maintien des produits (souvent alimentaires ou pharmaceutiques) à une température basse pour assurer la préservation de leurs qualités.
Selon le produit, on retrouvera des normes différentes (+2 à +8°C pour les vaccins ou de nombeux produits pharmaceutique, ou alimentaires, voire avec des tolérances beaucoup plus faibles comme le poisson.

L'utilisation du mot "chaîne" met en évidence l'importance de la continuité des étapes ; Tous les acteurs de la chaîne doivent veiller à son maintient.
Le respect de la chaîne du froid impose l'utilisation de moyens de contrôle que sont les enregistreurs de température.

HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point)

Analyse des dangers - points critiques pour leur maîtrise Selon la définition de la NF V 01-002, l'HACCP c'est un système qui "identifie, évalue et maîtrise les dangers significatifs au regard de la sécurité des aliments"
L'HACCP n'est pas une norme, mais un outil de travail qui identifie, évalue et maîtrise les dangers significatifs au regard de la sécurité des aliments. Il se fonde sur 7 principes.
Sa mise en place de l'HACCP se fait par une succession de 12 étapes, dont l'analyse des dangers et la détermination des points critiques en vue de maîtrise.

Les 3 familles de point critiques sont les suivants

  • Les dangers biologiques (bactéries, virus ...)
  • Les dangers chimiques (résidus chimiques, additifs...)
  • Les dangers physiques (corps étrangers, emballage...)

Dans la plupart des cas, le suivi de température est un des points critiques important et le responsable qualité devra surveiller le respect de la chaîne du froid. Pour cela, il utilise des thermomètres ou des enregistreurs de température comme les Thermo Boutons.

Voir l'article sur Wikipédia

Norme EN 12830

La norme EN 12830 décrit les qualités métrologiques, électriques et mécaniques que doit posséder un enregistreur de température pour le "transport, l'entreposage et la distribution de denrée alimentaires réfrigérées, congelées, surgelées et des crèmes glacées".
La norme EN 12830 précise entre autre que les enregistreurs doivent avoir une précision de ±1°C entre -30°C et +30°C et un temps de réponse de 5 minutes.
Ecrite pour le secteur agro alimentaire, elle s'est imposée par la suite à tous les secteurs et notamment la pharmacie santé.
Les enregistreurs de température Thermo Boutons ont tous fait l'objet de tests et sont conforme à la norme EN 12830. Les certificats sont disponibles ici (Fr) ou ici (En).

Norme NF X 15-140 et EN60068-5

La norme NF X-15-140 s'applique à la caractérisation et la vérification des enceintes climatiques et thermostatiques, également appelée "cartographie d'enceinte".
Elle est progressivement remplacée par la norme européenne EN60068-5.
Cette norme permet de vérifier si une enceinte (réfrigérateur, étuve, entrepôt, ...) permet de conserver une température stable et homogène.
Le principe général est de valider que la température de consigne est respecté et ne dévie pas par rapport aux EMT (Ecarts Maximum Tolérés).
Ainsi une étuve de bactériologie doit être maintenue à 37°C (Valeur de consigne) et rester entre +36°C et +38°C (EMT de 1°C).

La cartographie d'une enceinte de moins de 2 M3 se fait en plaçant 9 enregistreurs de température répartis dans les coins et en son centre.
Pour les enceintes de 2 à 15m3, on utilisera 15 enregistreurs de température. Au delà de 15m3, la norme ne fixe pas le nombre d'enregistreurs de température à utiliser.

Calibrage

Le calibrage est l'"Action de régler un appareil par rapport à des données de références afin d'obtenir un comportement fidèle lors de l'enregistrement ou la reproduction". Le terme "Calibration" est un anglisisme qui n'existe pas en Français mais sera souvent utilisé.
Dans le cas d'un enregistreur de température, le calibrage permet de corriger l'écart constaté par rapport à un étalon, écart qui se mesure lors d'un Etalonnage.

Etalonnage

Selon le Vocabulaire Internationl de Métrologie, l'étalonnage est l'"opération qui, dans des conditions spécifiées, établit en une première étape une relation entre les valeurs et les incertitudes de mesure associées qui sont fournies par des étalons et les indications correspondantes avec les incertitudes associées, puis utilise en une seconde étape cette information pour établir une relation permettant d'obtenir un résultat de mesure à partir d'une indication"

L'étalonnage d'un enregistreur de température se fait par comparaison avec un thermomètre de précision ou un autre enregistreur. Il est bien entendu que l'étalon doit être plus précis que l'instrument à étalonner.

Dans un laboratoire de métrologie, l'étalonnage se fait dans un bain qui garantit une homogénéité et une stabilité de la température.
Lorsque l'on ne dispose pas de bain d'étalonnage, on pourra placer l'enregistreur de température dans un récipient de sable ou un bol de glace pilée.
L'utilisation de la glace pilée pour l'étalonnage d'un thermomètre ou d'un enregistreur de température est une solution utilisée pour valider la température à 0°C lorsque l'on ne possède pas d'étalon.

Un étalonnage doit être accompagné d'un calcul d'incertitude qui valide la méthode employée et le résultat obtenu.

Cartographie d'enceinte

Voir NF X 15-140